Réseaux de surveillance

Organisation temporaire : modalités de surveillance 2018

Du fait de la restructuration du réseau CClin-Arlin en 17 CPias, la gestion des réseaux en 5 CClins n’existe plus.

La surveillance MATER s’arrête au 31 décembre 2017 ne faisant pas partie des priorités nationales : les données 2017 seront analysées et les affiches de résultats produites. La méthodologie et l’application resteront à la disposition des maternités pour leur propre surveillance sans mis à jour du logiciel.

  • Le CPias Bretagne coordonne en national la surveillance ISO
  • Le CPias Nouvelle-Aquitaine coordonne en national :
    La surveillance ATB
    Seules les données importées dans l’application « ConsoRes » (gérée  par le CPias Grand-Est) seront incluses dans le rapport global.
    L’application Excel reste à disposition.
  • Le CPias Ile-De-France coordonne en national :
    La surveillance BMR avec une méthodologie nationale
    La surveillance NEOCAT
  • Le CPias Bourgogne-Franche-Comté met à disposition la surveillance AES (Application mise à jour)

Enquête nationale de prévalence (ENP) : application WebPrév’IN est laissée à disposition pour une libre utilisation avec des inscriptions via l’annuaire national.

Pour toutes questions d’ordre méthodologique ou technique, vous êtes donc invités à nous contacter ou à joindre le CPias coordonnateur national de la surveillance concernée.

Prochaine organisation à partir de 2019

Un appel à projets a été lancé par l’agence Santé Publique France auprès des CPias pour mettre en œuvre, par délégation de l’agence, des missions de surveillance et de prévention à vocation nationale dans le champ des IAS et de la résistance aux antibiotiques (RATB). Pour accompagner Santé Publique France dans cet exercice, un Comité Missions Nationales Infections Associées aux Soins (CMNIAS) – instance d’élaboration et d’évaluation d’appels à projets – a été mis en place.

Le CMNIAS s’est ainsi prononcé sur 5 grandes missions auxquelles les CPias pourront répondre :

1. Surveillance et prévention de la RATB et des IAS en soins de ville et en secteur médico-social ;

2. Surveillance et prévention de la RATB en établissements de santé ;

3. Surveillance et prévention du risque infectieux lié aux actes de chirurgie et de médecine interventionnelle ;

4. Surveillance et prévention des infections associées aux dispositifs invasifs ;

5. Soutien aux actions de prévention : évaluation, formation, communication, documentation

A partir de 10 dossiers de candidature étudiés par le CMNIAS, 3 missions ont été pourvues à ce jour. Sur la base de son analyse, les équipes désignées par Santé Publique France pour porter 3 des 5 missions de surveillance et de prévention pendant 5 ans sont :

  • Le CPias Grand Est associé au CPias Nouvelle Aquitaine pour la mission Surveillance et prévention de la RATB en établissement de santé.
  • Le CPias Centre Val de Loire pour la mission Surveillance et prévention des infections associées aux dispositifs invasifs.
  • Le CPias Nouvelle-Aquitaine associé au CPias Iles de Guadeloupe pour la mission Soutien aux actions de prévention : évaluation, formation communication, documentation.

.